mercredi 23 janvier 2013

Vango, T1 : Entre ciel et terre de Timothée de Fombelle



Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Ecosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie.


Que ma chronique va être difficile ! Ce livre est si différent des autres, et surtout si différent de ce que à quoi je m’attendais. Vango, c’est un petit havre de paix. J’ai mi un temps fou à le lire, mais c’est surtout parce que je m’y sentais tellement bien que je ne voulais pas le quitter. L’univers est tellement, tellement bien dessiné. On a l’impression de se balader là bas, dans ce Paris d’avant guerre, vers 1934. Et c’est un voyage à couper le souffle qui m’attendait. J’ai voyagé, et j’en suis ressortie les yeux pleins d’étoiles.

Pourquoi je vous dis que c’est un livre si spécial ? Parce que tout simplement qu’en ouvrant un livre nommé Vango, je pensais suivre exclusivement la vie de ce personnage. J’ai bien vite compris que je m’étais trompée sur toute la ligne. Car en réalité, il y a vraiment toute une panoplie de vies et d’intrigues qui gravitent autour de lui, avec un lien plus ou moins direct avec Vango. C’est donc vraiment l’écriture de l’auteur qui m’a perturbée au début. Pas que je trouvais cela désagréable, mais j’étais comme… Perdue. C’était tout simplement déroutant tous ces personnages, tout ce passé autour de Vango pour le moins flou, ces allers-retours incessants dans le passé.

Vango. Mais quel personnage. On essaye sans cesse de le comprendre, et d’y voir plus clair dans ses sentiments. Mais c’est comme percer le mystère lui-même. Peine perdue. On ne connaît que très peu ses pensés, ses intentions. Cela m’a sûrement gênée au départ. Mais c’est finalement en suivant les autres personnages, ceux qui le cherchent ou croisent tout simplement sa route, que l’on apprend à connaître ce personnage en perpétuel cavale. Plus particulièrement par Ethel. Les découvertes du commissaire. Des témoignages, par ci, par là. On le découvre par petite touche. Comme on peint un tableau. Et c’est en prenant du recul sur l’œuvre, ayant visualisé tous les éléments qui le composent, que l’on comprend.

Et c’est là qu’on arrive à ce moment magique où tout ce met en place. Où l'on devine enfin où l'auteur veut en venir. Moi ce fut à la fin de la première partie du livre. Dès lors, le reste ne fut que du pur plaisir.

Et si mes sentiments quand je repense au livre, sont si intenses, c’est également grâce à l’univers de l’auteur. Mon dieu, mais tout est magnifiquement bien décrit ! C’est juste totalement prenant. Renversant. Saisissant. Le titre de ce premier tome est : Entre ciel et terre. Je crois que je n’aurais pas mieux dit. Car oui, l’auteur nous emmène à Paris, en Irlande, dans les îles… Mais ce que j’ai sûrement le plus aimé, c’était de voyager à bord d’un dirigeable. « Dans le ciel ». S’imaginer rien qu’une seconde à leur place… C’était magique, il n’y a pas d’autres mots.



Rien quand y repensant, je suis encore juste époustouflée. Sidérée. Mais c'est juste incroyable le talent de cet auteur. Il joue avec nous avec une telle aisance ! Nos personnages se croisent, s'entrecroisent, s'éloignent. Des fois se trouvent, et finissent par se perdre de vue. On est perdu. Mais finalement, chaque chose va tranquillement se mettre en place. Chaque détail du livre a son importance, il faut croire que l'auteur a pensé à absolument tout. C'est en réalité une manière d'écrire que je n'avais jamais rencontré, et dont je suis tombée amoureuse. Lentement (et c'est ce qui n'en fera pas un coup de coeur), mais sûrement.

Plus j’y repense, et plus je me dis que l’univers me manque. Vango me manque. Ethel me manque. Et les seuls mots qui me restent sont : Poésie. Finesse. Beauté. Tout se mêle et s'entremêle. Et nous tout ce qu'on veut, c'est y goûter encore un million de fois.


Ma  note : 9/10

[Merci à Tom pour sa correction]

22 commentaires:

  1. Superbe chronique !
    Franchement j'adore :3
    Heureux qu'il t'ait plu !

    PS: Tom n'a pas bien fait son boulot ;) "c’était de voyager à bort d’un dirigeable" : bort s'écrit bord

    PPS: je fais suivre à Timothée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ♥

      Il ne peut pas tout voir non plus. :) Merci !

      Hoooo c'est super trop gentil ! J'espère qu'il appréciera. :)

      Supprimer
    2. De rien :3
      (oooh tu as augmenté la note ! ;) )

      Héhé :)

      Faut que j'y pense x)

      Supprimer
    3. Ouiii ! Je me suis fait la réflexion, en relisant ma chronique que 8.5, c'était pas assez. :P

      Supprimer
  2. Vangooo. ♥
    Ce livre est une pure merveille, ta chronique le décrit à la perfection.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça été assez dur de coucher par écrit mon ressenti, mais je suis contente que ma chronique t'ait plu ! :)

      Supprimer
  3. Magnifique chronique pour un magnifique livre ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super gentil ! ♥ Et je confirme, il est incroyable ! :)

      Supprimer
  4. Magnifique chronique bien sûr ♥ BISOUS MIRAGE ! :)
    PS : désolé pour la faute :s Ta chronique devait être trop prenante :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi merci, c'est adorable ! ♥ Et ne t'en fait pas pour la faute. :P

      Supprimer
  5. Tentation quand tu nous tient ... ^^ En plus rien que le nom de l'auteure m'attire :D J'essayerai de le lire un jour !!! Gros bisouuuus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaaah mais laisse toi tenter ! :D
      Bisous ! ♥

      Supprimer
  6. J'entends énormément de bien de cet auteur,je vais finir par me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut, tu ne peux pas le regretter. :)

      Supprimer
  7. Wahou, ça donne envie tout ça ! Merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, j'espère t'avoir tenté ! :P

      Supprimer
  8. Wow, super chronique, très tentante. Je ne connaissais pas du tout et je vais de ce pas l'ajouter à ma wishlist.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'était le but ! :P Je suis contente de t'avoir fait découvert cet auteur, dont on devrait plus parler ! :)

      Supprimer
  9. Vango est dans toutes les bibliothèques où je suis inscrite mais je ne l'ai jamais emprunté... La couverture je crois ^^ Mais après une telle chronique, je n'ai plus aucune excuse : je vais découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaah mais c'est clair que tu n'as aucune excuse si il est dans toutes tes bibliothèques. :P La couverture? C'est vrai que c'est particulier, il faut aimer. Moi c'est le cas. :)
      J'espère que tu aimeras !

      Supprimer
    2. Je te dirais si j'aime (ou pas ^^)

      Supprimer
  10. Un livre absolument génial en effet ! Un voyage inouvliable au coeur d'un palpitant XXe siècle. J'ai adoré, bien qu'ayant deviné très vite la "clé" de ce dyptique à cause du nom de famille de Vango... :)

    RépondreSupprimer